logo_facebook_2 logo-instagram


NL | Eng .

PATRICK GALBATS
Hit MeOne More Time
22/01 -15/03/20


patrick_galbats_site_1
© Patrick Galbats, série “Hit Me One More Time”, 2015-2017

Né dans l’entre-deux-guerres, mon grand-père grandit dans une époque fortement marquée par le nationalisme. La Hongrie est sous le choc de la Première Guerre mondiale, dont elle est sortie perdante et amputée des deux tiers de son territoire. Le jeune Imre Miklos Galbats fuit son pays natal à l’arrivée de l’armée russe à la fin 1944.
Je ne l’ai jamais connu, mais son absence a suffisamment nourri l’imagination de l’enfant que j’étais pour servir de point de départ et de moteur au travail que je présente. C’est en considérant mes origines que j’ai pu découvrir un pays, celui que mon grand-père expatrié a probablement regretté toute sa vie.
Aujourd’hui encore, des millions de gens, venus d’Afghanistan, du Proche-Orient ou bien d’Afrique, fuient des guerres sans fin. La Hongrie, en tant que premier pays de l’espace Schengen sur la voie des réfugiés vers l’Europe de l’Ouest, a répondu à l’afflux de migrants en fermant la fameuse route des Balkans et en baissant un nouveau rideau de fer à la frontière serbo-hongroise.
Vivre et grandir au cœur d’une Europe ouverte, où les frontières n’existent quasiment plus, nous fait parfois oublier que cette Europe a aussi ses limites. La barrière anti-migrants au Sud de la Hongrie en est la matérialisation, et elle a définitivement changé mon point de vue dans ce travail. Ce nouveau mur contredit l’image de grand défenseur des droits de l’Homme que l’Union européenne aime donner d’elle-même. C’est donc en sillonnant la Hongrie que j’ai mené mon enquête face à une Europe fissurée par son Histoire.

Patrick Galbats, 2018.

Texte intégral (incl. biographie)

Website: www.patrickgalbats.com

Avec le soutien du Centre national de l’audiovisuel (CNA), Luxembourg et du Ministère de la Culture du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg.


logos_luxembourg




NL | Eng.

ALEXANDRA DEMENKOVA
Résidence d'artiste à Bruxelles
22/01 -15/03/20


alexandra_demenkova_site_1
© Alexandra Demenkova, Résidence d’artiste à Bruxelles-Contretype, 2017

Qu’attendre d’une ville presque inconnue où vous avez la possibilité de vivre pendant un certain temps? Comment imaginer sa géographie et sa structure avant d’y séjourner, non pas selon un plan, mais dans votre esprit? De quelle manière, petit à petit, votre propre configuration de la ville se construit-elle, en fonction des lieux, des personnes rencontrées et des amitiés établies?

Il en va de même pour le projet de résidence: vous imaginez à l’avance ce que vous voulez tenter de réaliser et comment y parvenir. Vous proposez une idée, un titre. Vous élaborez un plan. Et puis, pour différentes raisons, beaucoup de choses ne se passent pas comme prévu. Tout est différent de ce que vous aviez envisagé.

Soudain, le temps du séjour est écoulé. Vous commenciez à peine à vous sentir chez vous et,
semble-t-il, vous veniez de rencontrer des personnages qui vous inspiraient. Vous vous êtes habituée aux routines quotidiennes. Vous vous êtes organisée et maintenant vous devez partir. N’est-ce pas la métaphore de la vie elle-même?

Vous rapportez chez vous des images que vous n’avez pas encore vues et vous ne savez pas s’il y aura quelque chose d’intéressant à voir, mais vous l’espérez. Après un certain temps, vous découvrez enfin les photographies, des fragments de cette partie de votre vie. Puis vous les montrez aux gens.
Et vous êtes la seule personne à savoir combien il reste peu de votre idée initiale, mais il y a quelque chose dans ces images qui vous est cher, au moins comme souvenir de cette ville, de ces moments, des personnes que vous avez rencontrées.

Alexandra Demenkova, 2019

Cette exposition constitue le résultat de la résidence d’artiste menée par Alexandra Demenkova à Bruxelles en 2017.

Texte intégral (incl. biographie)

Website: https://alexandrademenkova.com


Adresse:


Contretype
Cité Fontainas, 4A
1060 Saint-Gilles.
Tél.: 00 32 (0)2 538 42 20

La galerie est accessible au public du mercredi au vendredi de 12 à 18h,
samedi et dimanche de 13 à 18h, sauf jours fériés.
Fermeture du 15/07 au 15/08/19 inclus.
Entrée libre.


Fontainas_Kim_Zwarts_2
Photo de la Cité Fontainas, Saint-Gilles: Kim Zwarts.








AVEC L’AIDE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES,
DE LA COCOF ET DE LA COMMUNE DE SAINT-GILLES.