logo_facebook_2

L'INDUSTRIE... ET APRÈS?

Claire CHEVRIER, Jean-Pierre GILSON, Marc PATAUT,
Bernard PLOSSU, Jorge RIBALTA, Michel SÉMÉNIAKO,
Valentine SOLIGNAC


6/06 -2/09/2018


(fermé du 16/07 au 15/08/18)

In English | NL versie


Partenaire de l'exposition


logo neww Hauts de france

www.crp.photo



L’origine du projet de la présente exposition s’ancre dans la volonté conjointe de Contretype (Bruxelles) et du CRP/, le Centre Régional de la Photographie Hauts-de-France (Douchy-les-Mines) de croiser les regards sur leurs collections respectives.

Dès lors que la mission m’a été confiée de circonscrire une approche qui permette d’aborder la vaste collection du CRP/ (près de 9000 images), la question de la désindustrialisation s’est rapidement imposée. Non seulement un grand nombre d’œuvres qu’elle contient renvoie à cette problématique, mais le territoire dans lequel s’inscrit le CRP/ en est profondément marqué, ce qui caractérise à mes yeux la spécificité de cette institution.

Cet axe convoque par ailleurs un élément transfrontalier, commun aux deux zones voisines que sont les Hauts-de-France (anciennement Régions Nord Pas-de-Calais et Picardie) et la Wallonie : un passé industriel, et un présent placé sous le sceau de la désindustrialisation. Ce phénomène ne se limite pas pour autant à l’exploitation minière dont ces territoires ont fait l’objet, mais s’étend bien plus largement, et au-delà de ce périmètre, à l’activité industrielle telle qu’elle a fleuri une première fois au 19ème siècle en Europe, avant de connaître un dernier souffle jusqu’aux années 1960. La décennie 1980 verra alors le recul de l’emploi industriel et les effets de la concurrence étrangère sur les performances du secteur industriel européen, au profit de la croissance du secteur marchand, caractérisant le phénomène de la désindustrialisation.

C’est ce fil rouge du démantèlement de l’industrie dans le Nord et le Pas-de-Calais depuis les années 1980 jusqu’aujourd’hui, que cette exposition se propose de suivre, aboutissant aussi sur la représentation d’une forme de ré-industrialisation, dans de nouveaux domaines d’activité. Loin de s’en tenir aux seuls aspects économiques ou paysagers, les conséquences humaines sont aussi au centre des préoccupations des photographes qui ont traité cette réalité au sein de la collection du CRP/, dont nous avons retenu sept représentants.


Affiche_CRP_site
© Marc Pataut, “Humaine”, Marie-Jo Noclain, Douchy-les-Mines, 2011, 69 x 55 cm, coll. du CRP/.

Une partie d’entre eux a travaillé en contexte de résidence. L’Espagnol Jorge Ribalta a ainsi produit le corpus Renaissance. Scènes de la reconversion industrielle dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais à l’issue d’un travail mené sur le territoire régional, au printemps 2014. A l’échelle de la région, l’artiste donne à voir la reconversion d’un grand nombre d’anciens sites miniers en monuments, musées ou parc à thème, caractérisant non seulement leur patrimonialisation, mais aussi le basculement d’une économie industrielle vers une économie de la culture et du loisir.

C’est aussi une résidence de recherche et de création qui permis en 2010 à Claire Chevrier de poursuivre sa réflexion sur les rapports entre espaces et activités humaines. C’est ainsi l’actualité du travail industriel qui est ici abordée, par le biais de la relation du corps aux outils et aux espaces de travail qui lui sont attribués.

Valentine Solignac a quant à elle participé en 2015 à une résidence menée à Condé-sur-L’Escaut,
à travers laquelle elle donne à voir les modalités selon lesquelles les habitants s’approprient cette ville au quotidien.

Fruit d’une commande adressée par le CRP/ à Marc Pataut, Humaine décline sous la forme d’une exposition et d’une édition éponyme présentées en 2011, la collaboration du photographe Marc Pataut avec quatre habitantes de Douchy-les-Mines. Les portraits qui en sont issus situent la vie de ces femmes dans leur rapport au passé minier, dont elles sont les héritières.

De ce passé minier, Jean-Pierre Gilson a fixé les traces dans le paysage du Valenciennois, en 1984, soit un siècle après que Zola soit venu dans la région pour trouver la substance de Germinal.
La désindustrialisation est par ailleurs directement évoquée par la série consacrée par Bernard Plossu au démantèlement d’Usinor.

Enfin, la vision de Michel Séméniako développe un point de vue onirique sur les vestiges industriels, photographiés de nuit en 1990, ponctuant ce parcours par des images qui démontrent non seulement l’extraordinaire pouvoir évocateur de la photographie, mais aussi la prégnance de l’univers de la mine comme culture à part entière.

Danielle Leenaerts
Commissaire de l'exposition

Dans le cadre du Summer of Photography, une initiative de BOZAR 2018


Logo_SOP_double



Images des participants


Capture_portfolio_industrie


Liens:

Claire Chevrier

Jean-Pierre Gilson

Marc Pataut

Bernard Plossu

Jorge Ribalta

Michel Séméniako

Valentine Solignac



SUMMER OF PHOTOGRAPHY 2018


7e BIENNALE DE LA PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAINE
#summerofphoto


Depuis 2006, le Summer of Photography est devenu le rendez-vous incontournable de la photographie et des médias visuels qui lui sont associés.
Regroupant des institutions culturelles bruxelloises, belges et internationales majeures, cet événement bisannuel propose des expositions estivales, des conférences et des ateliers qui présentent l’image dans tous ses états.
Et la déclinent à travers des supports aussi divers que la photo, la vidéo ou les technologies numériques et expérimentales. Des rétrospectives et perspectives historiques croisent des panoramas de courants contemporains ou des hommages à des artistes actuels.

Participants: Alliance Française Bruxelles-EuropeBotanique, BOZARBrassage photographique (Cinema Galeries et Géopolis ), Centre Culturel Jacques Franck
ContretypeCultuurcentrum Strombeek-Grimbergen, Czech CentreDe Markten, Instituto CamoesMAD, Maps Images, Ministry of Culture Czech RepublicMusée de la Photographie de Charleroi, Royal Museums of FIne Arts Belgium, Workspace BrusselsMuséees Royaux des Beaux-Arts de Belgique.




Logo_SOP_double
































AVEC L’AIDE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES,
DE LA COCOF ET DE LA COMMUNE DE SAINT-GILLES.

APPEL À PROJETS
PROPOSITIONS D'ARTISTES


Pour cet appel à projets, sont invités à participer aux "Propositions d'artistes 2018", les auteurs photographes résidant en Fédération Wallonie-Bruxelles, ayant terminé leur cursus scolaire, âgés de 20 ans minimum et n'ayant pas atteint l'âge de 40 ans au 1er janvier 2018.

Date limite du dépôt des dossiers: au plus tard le 18 septembre 2018.

Règlement et inscription


VERNISSAGE DE L'EXPOSITION INAUGURALE DU SUMMER OF PHOTOGRAPHY CHEZ
CONTRETYPE


le mardi 5 juin 2018 à 18h

L'INDUSTRIE... ET APRÈS?

Claire CHEVRIER, Jean-Pierre GILSON, Marc PATAUT,
Bernard PLOSSU, Jorge RIBALTA, Michel SÉMÉNIAKO,
Valentine SOLIGNAC


Dans le cadre du Summer of Photography, une initiative de BOZAR 2018


vernissage_CRP_thumb


Images du vernissage, ici