ARCHEOLOGIE SUBJECTIVE
17/06 - 13/09/15


NL versie - In English



L’archéologie au sens strict, en tant que discipline scientifique, s’applique à étudier des civilisations anciennes au travers de vestiges matériels retrouvés ou exhumés. Les fouilles, prospections, sondages, mettent au jour des artefacts à analyser, en vue de dresser un «portrait» de ceux qui nous ont précédés.
L’exposition, qui réunit des photographies de Daniel Desmedt, Lewis Koch et Jacques Vilet, propose des travaux photographiques qui explorent la trace et la mémoire.

Nulle visée scientifique ici, l’investigation est bel et bien subjective.
Il s’agit de trois regards personnels sur des fragments de vies auxquels chaque photographe porte son attention. Les photographies produites ici sont de diverses natures, mais le souci réside à chaque fois dans la volonté de capter, conserver des empreintes, figer une réalité avant son effacement complet. Elles vont du travail personnel touchant des proches, retraçant donc une histoire très personnelle et intime, à l’appropriation de traces laissées par des inconnus.
Souvenirs attachants ou tentatives effrénées de conserver ce qui forcément nous échappe…

Dans la série «+ Rien», Daniel Desmedt tente l’archéologie photographique d’une maison longtemps occupée.
Les objets accumulés évoquent les préoccupations, les goûts les activités de leur propriétaire. Témoins d’une vie, ils se sont entassés en strates superposées, parfois sans autre logique que le passage du temps.
On pourrait y chercher une histoire, on bute sur des énigmes et des silences.
Les objets, n’ayant plus d’usages, plus de finalité, sont devenus des choses, opaques et réelles.
Ils avaient un sens ou une fonction. Devenus orphelins, ils évoquent l’absence de l’occupant des lieux, la disparition du sens et de la mémoire, comme des photos de famille dont on aurait perdu la narration.
Étrangement familiers, ils interpellent la fragilité du désir et la nécessité de reconstruire sans cesse le sens de la vie.
(D. Desmedt)



Desmedt_table

Daniel Desmedt, de la série "+Rien" , 1960 - 2014

L’Américain Lewis Koch s’intéresse aux traces d’une archéologie qu’il s’est appropriée pour ce travail qui se veut porteur d’une contestation politique et d’un message pacifiste. Dans son installation,
il montre des vestiges, intégrés dans le paysage depuis longtemps, d’un bombardier de la seconde guerre mondiale en partance de l’Oregon vers le front européen en 1943, qui fut victime d’un accident fatal dans une réserve sauvage du Wyoming, une zone retirée et sans accès. Mêlant dans sa narration ses photographies du site, images extraites de documentaires, anciennes cartes et textes, il veut susciter une réflexion sur cette tragédie particulière et en extrapoler une métaphore sur l’éclatement social, la dévastation sociétale et environnementale. Une méditation sur la futilité de la guerre et ses impacts désastreux, mais aussi sur l’importance de la mémoire, du chagrin et de la guérison.



Lewis_Koch_Bomber_1

Lewis Koch, de l'installation "Bomber, a chance unwinding", 2011, 38 x 51 cm

Quant à Jacques Vilet, il révèle par les images proposées ici sa passion des listes, des murs de tiroirs, des rayonnages et autres tiroirs-fichiers…. Il inventorie par une méthode de balayage visuel des boîtes à couture, des tiroirs, des casiers remplis de petits objets, des dossiers, comme il photographie par ailleurs des paysages dont il veut fixer la réalité. Une étude attentive et systématique des lieux et de ce qui les compose. Il nous présente sa vision, désormais figée et restituée dans ces images, d’éléments captés du quotidien, de ce qui a attiré son regard dans le fouillis et l’histoire d’autres protagonistes qui nous resteront quant à eux à jamais inconnus.



Jacques_Vilet_1

Jacques Vilet, de la série "Classement Cent Suites" , 2009, 50 x 63 cm

Texte: Evelyne Biver

(Exposition: d’après une idée de Jean-Louis Godefroid)






Biographies:

Daniel Desmedt (PDF)

Lewis Koch (PDF)

Jacques Vilet (PDF)

Sur You Tube:
interviews de Daniel Desmedt et Jacques Vilet


Capture_Daniel_Desmedt_youTube


Interview de Daniel Desmedt. Réal: Bruno Willems.

Capture_Jacques_Vilet_YouTube


Interview de Jacques Vilet. Réal: Bruno Willems.

Le vernissage


vernissage_fb


Sur notre page Facebook
Sur le site de Contretype