ARNOLD GROJEAN
Koungo Fitini (Problèmes mineurs)
27/03 - 26/05/19


English | NL



arnold_grojean_site_1

© Arnold Grojean, série “Koungo Fitini”, 2013-2015, 60 x 80 cm

Ce projet a été réalisé dans le district de Bamako, capitale du Mali, entre avril 2013 et avril 2015, au cours de 3 voyages. Celui-ci a pour thématique «la vie des enfants des rues de Bamako», phénomène croissant en Afrique de l'Ouest. Lors de mon premier voyage (avril à juin 2013), la première partie de ce travail s’est effectuée via une association malienne «Sinjiya-ton Mali» travaillant pour la réhabilitation sociale et professionnelle d’enfants vivant dans la rue.

Avec les responsables de l’association, nous avons monté des ateliers photographiques visant à ce que les enfants puissent témoigner de leur quotidien au travers de photos, de dessins et de récits.
Les acteurs de ce projet étaient alors une dizaine d’enfants âgés de 11 a 16 ans. Une partie des enfants étaient intégrés dans les maisons d’accueil de l’association, et d’autres étaient en voie d’intégration. Les filles étaient extérieures au centre.

Un éducateur de l’association, Moussa, assurait l’approche psychologique des enfants, ainsi que la traduction des témoignages du «bambara». Il jouait également le rôle d’intermédiaire entre les enfants et moi. Des appareils photo furent remis aux 10 enfants. Ceux-ci se rendaient au centre pour assister à quelques cours techniques en photographie argentique (visite de labo, compréhension de la lumière, notions de point de vue, regard, etc...), et à quelques ateliers de dessin.

Moussa et moi avons réalisé des entretiens individuels sous forme de dialogues et de discours libres pour commenter pellicules et dessins; ce qui a permis de légender les différents livrets. Lors de mon deuxième voyage (octobre 2014 à janvier 2015), j’ai continué le projet avec trois des enfants ayant quitté l’association pour retourner en rue. Ayant perdu leur trace, je me suis mis à leur recherche au travers des rues de Bamako. Après les avoir retrouvés, les ateliers et entretiens se firent alors sur les lieux de vie des enfants. Lors de mon troisième voyage (février à avril 2015), j’ai réalisé des portraits nocturnes des enfants des rues au travers de Bamako, et ce avec la complicité de trois des enfants avec lesquels j’avais déjà travaillé durant mes deux voyages précédents. Ils m’ont beaucoup aidé à réaliser ce projet; aussi bien au niveau de la prise de vue qu’au niveau des rencontres avec d’autres enfants. Le projet se présente sous forme de 9 livrets et 1 lexique: 8 livrets contenant les images et textes des enfants, 1 livret manquant qui contient les images présentées chez Contretype et 1 lexique présent pour contextualiser la culture malienne.
Pour réaliser ces livrets, j’ai effectué moi-même la sélection des images et des témoignages.
J’espère avoir été fidèle aux intentions des enfants.

Arnold Grojean

Le travail a été initié et s’est fait en partie en collaboration avec l’association «Sinjiya-ton Mali» à Bamako et avec l’aide et l’encadrement de l’Ecole supérieure des Arts de l’image Le 75.

Arnold Grojean est le lauréat des «Propositions d’artistes 2018», appel à projets organisé par Contretype.

Une exposition organisée et produite par Fait & cause en partenariat avec le CRP/.

logo_fait_cause

logo CRP:
Merci à France Deblaere, coordinatrice du Prix Médiatine et à la Galerie Satellite, Liège.




Biographie:

Encouragé à voyager dès le plus jeune âge, c'est en 2007 que mon goût pour l'aventure m'a poussé à prendre mon sac à dos et à partir 6 mois en Inde, puis au Mali et au Sénégal. Ce fut ma première rencontre, suivie de beaucoup d'autres, avec le Mali.

C’est plus tard, décidé à me tourner vers l'art, que je me suis inscrit au « 75 », Ecole Supérieure des Arts de l’Image, où j’ai passé des années inoubliables jusqu’à l’obtention de mon diplôme en 2015.
Ma passion pour le Mali étant restée intacte, je m’y suis rendu à plusieurs reprises durant mes études afin de mener mes différents travaux photographiques avec le soutien et l'encadrement du 75.
J’ai ainsi réalisé un projet photographique avec les Baye Fall en 2010, le Pays Dogon, «Murmures» en 2011, et - enfin - « Koungo Fitini (problèmes mineurs) » avec les enfants des rues de Bamako : mon travail de fin d'études, récompensé par le prix Roger De Conynck en 2015 et le prix Médiatine en 2017.

Le médium de la photographie est, pour moi, un intermédiaire entre le monde intérieur et extérieur.
Il est un outil de façonnement du regard sur le présent, mais aussi un outil de rituel jouant le rôle de facilitateur dans une perception du tangible et de l'invisible.
Dans mon approche photographique, faire le portrait de quelqu'un ne dépend qu'en faible partie de l'instant décisif durant lequel déclencher l'obturateur, mais plutôt de la concentration dans laquelle cette démarche nous plonge.
J'envisage le moment où je vais prendre une personne en photo comme une sorte de danse, au cours de laquelle l'environnement tend, petit à petit, à se dissiper, où l'on se laisse devenir plus sourd au monde et où le temps se concentre, autant que possible, pour nous laisser entrevoir une forme de silence. Lorsque cet état est atteint, l'appareil photographique prend, à mon sens, une place de médium, et l'image produite, celle de trace.

Arnold Grojean









Arnold Grojean, né en 1988. Vit et travaille entre Bruxelles, Paris et Bamako.

Formation:

2009-2015

Baccalauréat, orientation Photographie, sorti avec la mention « Grande Distinction » de l'Ecole Supérieure des Arts de l'image « Le75 », Bruxelles, BE

Expositions personnelles:

2019
Koungo Fitini, Galerie Contretype, Bruxeles, BE
2018
Koungo Fitini, Galerie Satellite, Liège, BE
Koungo Fitini, Galerie Faits et Causes, Paris, FR
2016
Vision of Hopes, ECPAT You(th) Together, Rotondes, Luxembourg, LU

Expositions collectives:

2018
Koungo Fitini, Bozar « Art, Truc, Troc », Bruxelles, BE
Koungo Fitini, Galerie Immix, Paris, FR
2017
Koungo Fitini, Visas pour l'ANI; Projection coup de coeur des professionnelles, FR
Koungo Fitini, Projection aux galeries Louise, BE
Koungo Fitini, Festival « Brassage photographique », Villers la Ville, BE
Koungo Fitini, La Médiatine, Bruxelles, BE
2016
Vision of Hopes, La Rotonde, Luxembourg, LU
2015
Koungo Fitini, Jury de fin d’année, sorti avec « grande distinction », ESA Le 75, Canal Warf, Bruxelles, BE
2011
Murmures, Administration communale Woluwe- Saint-Lambert, Bruxelles, BE
Murmures, Jury de fin d’année, Ecole Supérieure des Arts de l'image « Le75 », Tour et Taxis, Bruxelles, BE

Expériences professionnelles (sélection):

2016
«Vision of Hopes», Bamako, commande photographique pour une ONG luxembourgeoise "Ecpat Luxembourg" luttant pour la protection des enfants. L'objet de cette commande était d'illustrer leurs activités au Mali et celles de leurs différents partenaires maliens à Bamako et Ségou.ML
2013-2015
«Koungo Fitini» projet photographique sur les enfants des rues de Bamako, ML
2010
«Murmures», projet photographique sur le pays Dogon, ML
«Baye Fall au Mali», projet photographique sur le mouvement Baye Fall migrant du Sénégal vers Bamako, ML

Prix:

2018
Koungo Fitini, lauréat des «Propositions d’artistes 2018», appel à projets organisé par Contretype

Koungo Fitini, élu coup de coeur des professionnels lors des VISAS pour l'ANI
2017
Koungo Fitini, Prix Médiatine
2016
Koungo Fitini, Prix Roger De Conynck, Fondation Roi Baudouin, BE

Collection permanente:

2011
Murmures, Musée « le surnateum », Bruxelles, BE