CARACTÈRES


Les ouvrages mentionnés dans cette rubrique sont disponibles à l'Art Shop de l'Espace Photographique Contretype



Stefan Vanthuyne, Remember The White Horses


Editions Le caillou bleu - Sans texte - 36 pages - 13 photographies noir et blanc - Format: 19 x 24,5 cm, - ISBN: 978-2-930537-19-1 - Prix de vente: 17 €


«Bien plus que je l’avais imaginé, le fait de devenir père fut pour moi une expérience irrésistible. Avec toute la beauté que comporte la paternité survint une vulnérabilité que je n’avais jamais ressentie avant. Cela m’a laissé le cœur plein de doutes et la tête remplie de questions…
Remember The White Horses est un petit livre intime. Publié par Le caillou bleu, il fait partie d’un triptyque de livres qui regroupent des photographies de voyages en famille. Chacun de ces livres parle de ce sujet à sa façon.» Stefan Vanthuyne








Patrick Taberna, Le goût des mandarines


Editions Le caillou bleu - Texte japonais écrit par Takeki Sugiyama, traduit en français et anglais - 64 pages, environ 30 photographies en couleurs - Format: 19 x 24,5 cm - ISBN: 978-2-930537-17-7 – Prix de vente: 19 €


«Souvent les souvenirs sont liés aux cinq sens. C’est parfois étrange.
Pour moi, ce serait un son. Parfois, c’est un goût, parfois une odeur. (…)
Le goût des mandarines, toujours, me rappelle ma famille. Les mains de ma mère épluchant une mandarine, la table basse couverte de pelure rouge et une feuille de journal tachée par le jus de la mandarine. Et toujours présent en moi, une sorte de découragement, comme peut-être face à un amour déçu.
Le goût des mandarines me ramène à ces souvenirs d’adolescence, pleins de douceur et d’amertume.
Pour Patrick, Le goût des mandarines a le goût de ses souvenirs.» Takeki Sugiyama












Thomas Chable, Salomé


Editions Le caillou bleu - Texte japonais écrit par Takeshi Kakishima, traduit en anglais - 36 pages - 18 photographies en noir et blanc - Format: 19 x 24,5 cm - ISBN: 978-2-930537-18-4 – Prix de vente: 17 €


«J’ai une fille âgée de trois ans. Jour après jour, je prends des photographies d’elle. C’est sans doute également le cas de Thomas Chable. Quoi qu’il en soit, il est un père tout comme moi et, en même temps, un photographe. (…)
Quand je tourne les pages du livre de photographies Salomé de Thomas Chable, j’assiste en témoin à l’évolution de cette fille qui grandit. Plus sa maturité se marque, plus ses yeux semblent acquérir de puissance. (…)».
Takeshi Kakishima













Amaury da Cunha, Après tout


Editions Le caillou bleu - Texte écrit par Amaury da Cunha et traduit en anglais - 64 pages, environ 30 photographies en couleurs - Format :19 x 24,5 cm - ISBN: 978-2-930537-16-0 – Prix de vente: 19 €


«Après tout marque un tournant dans l’œuvre d’Amaury da Cunha. Saccades, sa précédente série, était relativement solaire, marquée par une forme d’étonnement face au monde. Après tout se fait plus sombre et l’étonnement laisse place à la sidération. L’ombre envahit les images. La mort et le sexe se font moins allusifs. L’auteur se représente aveuglé. Un chien montre les crocs quand un rapace griffe une branche de ses serres. Pourtant, des trouées de lumière, la perspective d’une route, laissent penser que la chute peut être évitée. Ces images sont pour lui une présence d’une absolue nécessité.

Si l’état d’esprit d’Amaury da Cunha a incontestablement évolué, demeure une pratique: images captées sur le vif ou mises en scène sont chez lui la base de narrations allusives. La volonté déictique de son travail photographique l’inscrit dans une tradition marquée par l’affirmation du statut de l’auteur et de sa subjectivité. À rebours du style documentaire qui prône son apparent effacement. (…)». Rémi Coignet



page suivante (page 12) | page précédente (page 10)