CONSTRUIRE LE PAYSAGE
20/06 - 16/09/2012



camboulive_construire_2

Sébastien Camboulive, extrait de la série "La limite pluie-neige", 2005.

Suite du carousel...



Les œuvres proposées dans cette exposition sont issues de la collection que Contretype constitue depuis 2008 consécutivement aux Résidences d’Artistes à Bruxelles (1).

Pour cette incursion dans nos acquisitions récentes, nous avons choisi de réunir des pièces significatives d’Elina Brotherus (Finlande, °1972), JH Engström (Suède, °1969 ), Sébastien Camboulive (France, °1972), François Goffin (Belgique, °1979) Isabelle Hayeur (Québec, °1969) et Barbara et Michael Leisgen (Allemagne), avec l’intention de placer l’artiste et le processus de création au centre de nos préoccupations.

Nous avons sciemment évincé les aspects documentaires ainsi que les questions liées à la représentation de la ville, déjà largement abordés précédemment dans l’exposition «Bruxelles à l’Infini» (2).

Les voies empruntées par les différents photographes sont nécessairement contrastées: on a choisi les travaux de façon à ce que cette exposition possède une dimension très subjective.
Nous désirons que les regards sur la ville soient très marqués dans leurs différences.

Cette exposition s’élabore de manière intuitive, et tenter de relier ces auteurs par l’esthétique, les sujets qu’ils représentent, les classer dans un genre, serait un exercice totalement vain.

Ce qui les relie est invisible. Derrière l’apparence des œuvres se dégage un état d’esprit qui les anime: la recherche et la prise de risque. Ils sont à la fois les maîtres de leurs expériences et leurs propres cobayes.

Ces photographes captent des éléments de la réalité urbaine, en usant des moyens spécifiques à la photographie. Ils se réapproprient le monde en insufflant un sens renouvelé ou décalé pour en faire sortir des sentiments, qu’ils soient bons ou mauvais.

Faire de la photographie, n’est-ce pas une manière d’être au monde et d’y conquérir plus de liberté?

Jean-Louis Godefroid, Commissaire de l’exposition



1) Résidences d’artistes à Bruxelles, un programme initié en 1997 par Contretype avec le soutien de la Commission Communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale (COCOF).

2) Bruxelles à l’Infini, exposition évolutive créée à l’occasion de Bruxelles 2000 à partir des archives des Résidences d’artistes; a déjà été présentée à Cracovie (Pologne), à Paris (France),
à Sao Paulo (Brésil), à Bucarest (Roumanie), et à Sofia (Bulgarie).



Dans le cadre du Summer of Photography 2012


www.summerofphotography.be


logo_summer_2012
blocks_image