Les Résidences d'artistes à Bruxelles

ISTVAN HALAS
Pair/Impair


Résidence d'artiste réalisée en 2001





Istvan Halas, Over, 2001

Démarche

En mai 1974 après mon exposition intitulée " n°2 " au Musée hongrois des Beaux-Arts j’ai délaissé la peinture pour la photographie. Mon idée était d’abord d’apprendre la photographie, ensuite de retourner à la peinture et d’utiliser mes nouvelles connaissances en photographie dans mon travail artistique. J’appréhende toujours ce moment calme et intense où je commence une nouvelle peinture. Cette situation duale me donne la possibilité de me libérer de tout usage conventionnel de l’appareil photo.

Durant les années 70 et 80, j’ai touché de la photographie de manière expérimentale aussi bien que traditionnelle. J’ai appris à prendre des portraits, des paysages, des natures mortes, à prendre des photographies d’évènements et d’objets.

Dans la seconde moitié des années 90, j’ai commencé mon projet appelé " dyptique ". Pour cela j’utilise deux négatifs pour l’impression. L’un est la plupart du temps un négatif noir et blanc, l’autre en couleur. Les couleurs des deux différents négatifs s’influencent mutuellement. La proportion géométrique de l’image, le format de paysage, les deux images indépendantes et l’association consciente/accidentelle des deux images crée la nouvelle composition.

Dans le projet de résidence d’artiste "ABR/after Bruxelles" (devenu PAIR IMPAIR lors de son exposition à l'Espace Photographique Contretype), j’ai essayé de combiner des images analogiques (sic) avec des images digitales. Le résultat est lisible dans tous les sens de lecture imaginables, noticing all syllables together or apart.

Istvan HALAS

Cette résidence d’artiste à Bruxelles a bénéficié du soutien de la Commission Communautaire Française (COCOF). Nous remercions particulièrement Gabriella Csizek de Mai Manò, Maison hongroise de la Photographie à Budapest, pour sa précieuse collaboration.




ISTVAN HALAS est né le 10 février 1954 à Budapest où il réside. Depuis les années 70, il s’occupe d’arts plastiques et surtout de photographie, pour laquelle il se passionne dès son adolescence.

Diplômé de l’Ecole professionnelle de Photographie, il a collaboré à la Bibliothèque du Musée des Beaux-Arts de Budapest, et aussi, en tant que photographe, à la Galerie Nationale Hongroise.

Toujours prêt à expérimenter, il réalise aussi des films, des dessins et des photographies. Créateur et organisateur, c’est une personnalité décisive du monde de la photographie hongroise contemporaine.

Il obtient le prix André Kertész en 1999, grâce auquel il passe plusieurs mois à Paris, sur les traces du grand photographe hongrois. En 2001, il est lauréat du prix Rudolf Balogh, prix le plus prestigieux dans le monde de la photographie en Hongrie, décerné à ceux qui ont le plus œuvré dans ce domaine. La même année, il bénéficie d’une Résidence d’Artiste à Contretype, Bruxelles, dont sont issues les photographies présentées dans l’exposition PAIR IMPAIR, du 5 mai au 20 juin 2004.

Aujourd’hui enseignant et apprenti à la fois, István Halas est producteur d’images et grand collectionneur de boules de verre.

Les expositions d'Istvan Halas organisées par Contretype:

Pair/Impair, à l'Espace Photographique Contretype, 2004

Dans le cadre de l'exposition collective itinérante Co2-Bruxelles à l'infini: Cracovie (2006), Sao Paulo (2007), Paris (2007), Bucarest (2008)