CÉDRIC VAN TURTELBOOM
Noroc
21/09 - 13/11/16


In English | NL versie



van_turtelboom_2_web

Cédric VanTurtelboom, de la série Noroc, 2009-2015.

NO MAN'S LAND

Quand on y réfléchit, ce qui nous étonne dans NOROC n’est pas en soi extraordinaire. Le plus souvent ce sont des choses que l’on retrouve partout avec tout juste quelques variations minimes auxquelles Cédric Van Turtelboom prête justement grande attention.

Ce n’est donc pas le lieu qui produit les bizarreries, mais c’est plutôt son regard qui en est le catalyseur, comme une sorte de paratonnerre de l’étrangeté ambiante. Ce pas de côté qui nous déstabilise est une constante de ses photographies. Leur grande vertu est de nous apprendre à en tirer parti. En effet, si ne pas comprendre ce qui nous est lointain ne nous étonne pas, en revanche, nous trouver devant l’énigme de ce qui nous semble un tant soit peu familier nous inquiète. C’est sur ce fil entre ce que nous croyons connaître et ce qui nous semble étranger que le photographe nous entraîne en funambule. Sa force est de nous amener à l’y suivre au mépris des vertiges et des pertes de repères. Sa singularité par rapport à de nombreux photographes qui nous pointent des situations cocasses ou absurdes dans un monde par ailleurs stable et rationnel, c’est de nous avertir que la logique du monde est bien illusoire. Mieux, ou pis selon que nous soyons ou pas iconoclastes, que cette logique n’est qu’un effet d’optique.

C’est en défricheur de l’étrangeté du monde globalisé qu’avance Cédric Van Turtelboom. Les temps ne sont plus à la dénonciation des gâchis de la société industrielle, mais à l’apprentissage d’une vie nomade dans les no man’s land du sens. La façon dont notre planète s’est développée nous condamne désormais à être de plus en plus étrangers aux lieux qui nous ont vus naître, étrangers à ce que nous vivons, voire à nous-mêmes aussi. Mieux vaut donc apprendre à être les ethnologues de cet exotisme au quotidien. Ce que nous apprennent ses photographies, c’est que cela passe beaucoup moins par une esthétique que par une manière de voir sans concession, par un regard prêt à esquiver les trompe l’œil et autres faux-semblants des utopies dérisoires que nous a léguées le siècle passé. Au milieu de cette jungle inextricable, c’est une capacité bien utile que de pouvoir continuer à avancer avec lucidité.

Jean-Marc Bodson



EN VENTE CHEZ CONTRETYPE:

Cédric Van Turtelboom, Noroc
Bruxelles, édition à compte d’auteur, 2015.
Textes de Jean-Marc Bodson et Cédric Van Turtelboom (en anglais).
Format: 22,4 x 17 cm.
86 pages imprimées en couleurs.
Couverture souple à rabats.
ISBN: 978-2-960179507.
Prix de vente: 30 €.



van_turtelboom_book_web







Cédric Van Turtelboom

Né en 1984 à Bruxelles, Belgique.

Website: www.cedricvanturtelboom.com

Etudes:

Diplomé en Photographie, Ecole d'Art Le 75, Bruxelles, 2010.

Exposition:

2015: .Tiff (magazine du Fomu, Anvers) et Brakke Grond (maison de la Culture, Amsterdam), Unseen photofair, Amsterdam, Pays-Bas

5e Triennale de Photographie et Architecture, La Cambre, Belgique

2014: Future Prison, Leuze, Belgique

2013: Prix Voies Off, projection aux Rencontres d’Arles, France

Expo solo,
My winter Holiday in Beijing, Galerie Satellite, Liège, Belgique

Prix Art Libre, la Médiatine, Bruxelles, Belgique

2012: SFR Jeunes Talents, Paris Photo 2012, France

Expo solo,
Noroc, BlankPaper, Madrid, Espagne

Expo solo,
Noroc, Théatre Royal de Namur, Belgique

Prix Médiatine, La Médiatine, Bruxelles, Belgique

I Say We, De Service Garage, Amsterdam, Pays-Bas

Emergent Artists, The Private Space, Barcelona, Espagne

2011: Young Belgian Art Prize, Palais des Beaux-Arts (BOZAR), Bruxelles, Belgique

Young Artist Award, Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bruxelles, Belgique

Art Contest, Black Box Gallery, Bruxelles, Belgique

2010: Un Monde Parfait, Biennale 7, Louvain-la-Neuve, Belgique

Prix:

2016: Noroc, livre sélectionné et exposé au Festival Circulation, Paris, France

2015: .Tiff, FotoMuseum, Anvers, Belgique

2013: Finaliste, Prix Art Libre, Belgique

Finaliste,
Prix Voies Off, Arles, France

2012: Lauréat, Concours Mediatine, Bruxelles, Belgique

Finaliste,
Descrubimientos PhotoEspana, Madrid, Espagne

Lauréat,
SFR Jeunes Talents, Paris Photo, France

2011: Finaliste, Young Artist Award, Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Belgique

Finaliste,
Art’Contest, Bruxelles, Belgique

Lauréat,
Pati de La Llotja, festival emergent, Lleida, Espagne

Finaliste,
Young Belgian Art Prize, Palais des Beaux-Arts (BOZAR), Belgique

2010: Finaliste, Magnum Expression Award, Agence Magnum